Le parcours sur la Transmission du Savoir

La municipalité présente un nouveau projet de parcours, dans la continuité de la fresque inaugurée en 2014 rue du Moulin.

Depuis octobre 2017, les Fontanilois découvrent quatorze nouveaux livres-chevalets sur le thème de la transmission du savoir, depuis la préhistoire jusqu’à nos jours, au départ de l’école, le long de la rue du Rafour jusqu’au parc municipal.

Ces supports pédagogiques invitent le lecteur à découvrir l’histoire des supports  de diffusion de l’art et des connaissances, pour s’interroger sur leurs enjeux et leur impact sur nos sociétés.

Des animations avec le jeune public et le groupe scolaire pourront être mis en œuvre pour faire vivre ce parcours aux multiples attraits.

Il était une fois

La tradition orale, c’est l’art de transmettre par la parole. Toutes les cultures se sont développées à partir des mots et de la langue. La parole est notre patrimoine et fonde nos relations. Il existe plusieurs canaux de diffusion de la parole : raconter des histoires, l’art de conter, les légendes…

Un mystère aux origines de l’art ?

Une plongée dans l’Histoire des premières formes d’art et de communication. Depuis toujours, les Hommes et Femmes du monde entier cherchent et inventent des moyens d’échanger, avant la naissance de l’écriture. Dans les grottes et partout dans leur environnement, on retrouve des dessins, des gravures… Ces illustrations sont des façons de transmettre, de laisser une trace.

La naissance de l’écriture

D’où viennent les mots ? Pourquoi écrire ? L’écriture prend de nombreuses formes, qui évoluent au fil du temps, depuis de nombreuses années. Il existe plusieurs alphabets, plusieurs systèmes d’écriture dans le monde. Chaque culture a, à un moment donné, inventé son écriture, fondement de toute société.

Les métiers du livre

La naissance du livre façonne les sociétés autour de supports privilégiés. Elle entraîne l’apparition de nouveaux métiers : enlumineur, relieur, copiste,… Les premiers livres sont appelés volumen (ce sont des rouleaux sur des parchemins constitués de peaux d’animaux). Les supports changent, se transforment et évoluent jusqu’à la création du livre tel que nous le connaissons au IVe siècle : le codex, c’est-à-dire des feuillets pliés en cahiers et assemblés par une couverture centrale. Il n’a pas changé depuis !

La littérature, le miroir des Hommes

La littérature est une rencontre entre un auteur (qui écrit) et son lecteur (qui lit). Elle témoigne des époques et des sociétés, et nous apprend beaucoup sur notre histoire, sur les grands moments de notre vie sociale, politique, économique, culturelle…. Elle est un miroir, qui reflète des points de vue, des histoires, des tranches de vie, des représentations... Ce livre-chevalets propose un retour sur les grands courants de la littérature et sur quelques oeuvres marquantes.

Les Lumières et l’Encyclopédie

Le siècle des Lumières marque le début de la vulgarisation de savoir et des techniques, recensés pour la première fois au sein d’un même ouvrage : l’Encyclopédie. Les enjeux qui l’accompagnent sont remarquables. Développement du livre, et donc de l’accès au savoir, médecine, techniques… Le XVIIIe siècle est riche en découvertes, qui nous impacte encore aujourd’hui !

La peinture, des courants et des Hommes

À la rencontre des enjeux et des grands noms de la peinture. La peinture apparait bien avant l’écriture. Elle sert en premier lieu à représenter la réalité observée, parfois l’imaginaire ou encore la lumière… Mais elle est aussi un moyen d’expression.

Le dessin, un art à part entière

À la rencontre des enjeux et des grands noms du dessin. À l’origine, le « dessein » désigne l’intention de faire, et s’applique aux esquisses préparatoires pour réaliser une oeuvre d’art. Il faut en effet concevoir un « brouillon » avant de se lancer dans la réalisation d’un tableau. Peu à peu, le dessin se distingue de cette notion d’intention et devient une oeuvre à part entière.

La photographie, une vision du monde

À la rencontre des enjeux et des grands noms de la photographie. Nous prenons tous des photos (de vacances, de nos proches, de ce qui nous entoure), pour garder de beaux souvenirs, une trace de ce que nous avons vécu ou de ce que nous étions. Mais la photographie est aussi un art qui transmet des messages forts qui interpellent.

Le cinéma, la force de la pellicule

À la rencontre des enjeux et des grands noms du cinéma. Le cinéma, plus moderne, est la dernière forme d’art (il en existe d’autres !) mise en avant. Créé en 1895 par les Frères Lumière, le cinéma est d’abord muet et en noir et blanc.
Aujourd’hui, il est parlant, en couleurs et parfois riche d’effets spéciaux souvent spectaculaires ! Il s’appuie donc sur des compétences techniques, mais est aussi et surtout un reflet de nos vies, de nos histoires. Un film entraîne son spectateur dans un autre monde le temps de la projection.

La révolution des supports de diffusion

Les formes de transmission des connaissances ne cessent d’évoluer, pour s’adapter à la multiplication des contenus. Les distances entre les Hommes se réduisent, de nouveaux outils apparaissent. Le téléphone, la radio, la télévision, Internet modifient notre façon de communiquer, d’échanger. Les informations circulent plus vite, l’instantanéité devient un enjeu. Ce livre-chevalet vous propose de découvrir ces outils qui ont révolutionné notre quotidien.

Les enjeux de la révolution numérique

Plus rapides, plus présentes, les informations se dématérialisent et se diffusent à l’ère du numérique et de l’instantané. Ce livre-chevalet s’interroge sur les enjeux de ces nouvelles formes de transmission des savoirs : virtualité, mémoire, stockage, vitesse… Le savoir se transmet plus vite, mais avec quels garde-fous ?

Information et savoir, en quête de vérité

Une réflexion autour du lien entre information et savoir, deux concepts étroitement liés qui soulèvent des questions. Il interroge sur la distinction entre le vrai et le faux, sur les façons dont se créent et se transmettent les savoirs.

Le progrès

Une réflexion autour de ce concept difficile et ambigu, dont le sens s’appréhende à l’aune des grands enjeux de notre civilisation.