Elargir Réduire Remettre à zéro Imprimer

Le Rocher du Cornillon et ses coteaux

Sur le Rocher du Cornillon trônait jadis un château Delphinal, c’est-à-dire appartenant au Dauphin, nom du seigneur du Dauphiné.
Une maquette représentant le site du Rocher du Cornillon et son château féodal en 1339 est visible à la médiathèque du Fontanil.

Elle a été réalisée par l'AVIPAR (Association de Valorisation et d'Illustration du Patrimoine Architectural et Régional) de Voreppe, à partir des recherches effectuées par la Conservation du patrimoine de l'Isère.

Une quarantaine de personnes environ vivaient dans cette enceinte rendue imprenable par sa situation géographique et ses fortifications avant que le Duc de Lesdiguières ne s'en empare, sur ordre d'Henri IV, lors des guerres de religions en 1589. Sa destruction quelques temps après allait mettre fin à plusieurs siècles d'occupation du Rocher remontant à l'âge de bronze. Bien qu'il soit classé, le site n'a conservé que peu de traces de son tumultueux passé, à l'exception de quelques vestiges de remparts et de la citerne d'eau.

Aujourd’hui, le Rocher du Cornillon est avant tout un lieu de promenade desservi par plusieurs sentiers de marche. Il offre depuis son sommet une vue exceptionnelle sur la vallée. Ses coteaux bien orientés et représentant un tiers de la surface communale sont mis en valeur par l’implantation du centre de loisirs Claretière. Leur potentiel d’aménagement est important et des projets sont à l’étude.